Avec ses flûtes (modernes et baroques), par l'interprétation, la création
et l'improvisation, Claire Marchal explore la musique et la vie.
Elle cherche une voix/e personnelle qui lui permet de toucher son auditoire,
dans une vision de la musique dynamique et sensible.

Aussi, au sein de Melle GLC (ensemble instrumental / instruments anciens
et musique contemporaine), elle joue les flûtes baroques et déplace les limites
historiques, esthétiques et sonores de l'instrument. Dans le même esprit,
le projet "typophonie" partagé avec la graphiste Céline Boinnard, donne à voir
l'énergie sonore, en même temps qu'à entendre le mouvement dessiné par le trait.

Dans le projet naissant "Hiatus", l'échange improvisé et curieux qu'elle conduit
seule de sa flûte à un virginal (clavecin) équipé d'un capteur de mouvements,
semble rappeler le paradoxe contenu dans tout être humain.

Voilà quelques exemples des modes d'expression de Claire qui décrivent son
univers musical aux limites toujours mouvantes.


Pour en savoir un peu plus